Close
  • 04.76.49.47.06

LA BALNÉOTHÉRAPIE ou RÉÉDUCATION EN PISCINE

Piscine
Dans le cadre de votre rééducation, votre kinésithérapeute et/ou médecin peut vous conseiller la balnéothérapie.
Qu’est ce que la balnéothérapie ?

La balnéothérapie est de la rééducation qui se déroule dans l’eau. L’eau du bassin est à 32°, pour une profondeur de 1m20/1m40. Une séance de rééducation dans l’eau dure 45 minutes, avec un kinésithérapeute spécialisé dans ce type de rééducation en permanence à vos côtés. Il vous proposera des exercices personnalisés adaptés à vos problèmes.

Quels sont les principes de la rééducation en piscine ?
  • Grace à la poussée d’Archimède, votre corps est allégé dans l’eau. Il vous est plus facile de bouger sans avoir mal et sans crainte de vous blesser. Les contraintes exercées sur vos articulations sont diminuées. Les exercices dans l’eau vous aident à récupérer la mobilité de vos articulations (épaules, dos, hanches…). Les amplitudes articulaires s’améliorent, et vos douleurs vont progressivement s’atténuer.
  • La résistance offerte par l’eau permet également de renforcer les muscles de votre corps. Cette résistance peut être modulée grâce à l’utilisation d’accessoires tels que des planches, frites en mousse, palmes, paddles, haltères en mousses…
  • L’eau à 32° a comme effet de faciliter la détente musculaire. En effet lorsque nous avons mal, les muscles situés autour de la zone douloureuse ont tendance à se contracter. L’utilisation de multiples jets d’air et d’eau, réalisant un massage en profondeur et réactivant la circulation, facilite cette détente.
  • La pression de l’eau exercée sur l’ensemble votre corps immergé aura également pour effet d’améliorer la circulation de retour.
Screen Shot 2016-03-28 at 15.19.22
Quelles sont les indications de la balnéothérapie ?

Les indications de balnéothérapie sont très larges. Nous accueillons essentiellement des personnes souhaitant :

  • améliorer leur mobilité (rhumatismes ou après intervention chirurgicale)
  • diminuer leurs douleurs et pour qui bouger dans l’eau est plus facile (lombalgie, arthrose, sciatique, capsulite, fibromyalgie, algoneurdystrophie, suites d’AVC)
  • réaliser une remise en charge progressive notamment après opération concernant une fracture ou entorse. En effet, lorsque vous êtes immergé jusqu’au nombril, votre poids ressenti représente 50% de votre poids réel.
Quelles sont les contre-indications de la balnéothérapie (32°) ?

Avant toute prise en charge en balnéothérapie, et ce en concertation avec le médecin, il est important d’écarter toute contre-indication.

Les principales contre-indications sont :

  • maladie contagieuse ou porteuse de microbes
  • incontinences
  • nausées et risque de vomissements
  • les affections cutanées
  • les plaies (ulcère ou escarre, cicatrice chirurgicale non fermée)
  • fistule artério-veineuse
  • trachéotomie
  • verrues: possible si pansement étanche en place ou chaussons en caoutchouc
Dois-je savoir nager ? Et si j’ai peur de l’eau ?

Il n’est pas nécessaire de savoir nager. La profondeur du bassin est de 1m20/1m40, et il y a une main courante tout autour du bassin et dans l’escalier. Les kinésithérapeutes spécialisés en rééducation aquatique ont l’habitude de prendre en charge des patients étant peu à l’aise avec l’eau. Il saura être à votre écoute et vous proposera des exercices adaptés à votre niveau.